Voilà comment on procède Il suffit de peigner ce qui n’appartient pas Il suffit de peigner ce qui n’appartient pas “À la fin de l’hiver, un épais tapis de mousse et de mauvaises herbes fouineuses empêche le développement d’une belle pelouse. Pour maintenir le vert tondeuse à gazoncorrectement maintenant, on utilise la technique plutôt radicale de la scarification. Un équipement spécial permet de marquer la surface de l’herbe à une profondeur de 3 à 10 millimètres avec des couteaux pour éliminer le feutre et les mauvaises herbes. C’est comme ça qu’il faut faire :

Scarifiez le gazon immédiatement après la première tonte.
Traiter la surface des mauvaises herbes dans le sens longitudinal et transversal
Balayez et éliminez soigneusement toutes les mousses et les mauvaises herbes
Une fois qu’une pelouse verte s’est transformée en toundra moussue à la fin de l’été, des jardiniers amateurs expérimentés font ressortir le scarificateur une fois de plus. En août/septembre, ils traiteront à nouveau le vert tendu dans le cadre du programme d’entretien d’automne”.

Comment aérer la pelouse comme un professionnel

Sur une pelouse utilisée intensivement, le sol herbeux devient de plus en plus dense au fil du temps. Dans ce cas, la scarification seule ne suffit pas pour maintenir le vert de la meilleure façon possible. C’est l’heure de l’aérateur. Ces dispositifs enfoncent jusqu’à 10 centimètres de profondeur dans le sol avec des clous creux pour fournir plus d’air aux racines de l’herbe malmenée. C’est comme ça qu’on fait bien :

Tondre brièvement la pelouse et scarifier à fond
Ensuite, travailler le gazon avec un aérateur manuel ou mécanique
Percez des trous à intervalles de 15 à 20 centimètres dans le sol compacté pour l’aérer”.