mardi, mars 19

C’est pourquoi l’euro gagne à nouveau du terrain dans le commerce américain

Environ une heure avant la fermeture du marché de Wall Street, la monnaie commune Euro coûtait 1,1336 dollars US. Dans la matinée de Francfort, il était tombé à 1,1258 dollar US, son plus bas niveau depuis novembre.

Quelques heures plus tard, la Banque centrale européenne (BCE) avait fixé le cours de référence à 1,1296 dollar (lundi : 1,1309). Le dollar a donc coûté 0,8853 EUR (0,8843).

Outre l’optimisme suscité par les pourparlers en cours dans le cadre du différend douanier entre les États-Unis et la Chine, les indications selon lesquelles le différend budgétaire aux États-Unis touchait à sa fin ont également suscité un appétit croissant pour le risque sur le marché monétaire. Le dollar américain, cependant, est considéré comme un havre de paix et a de nouveau subi certaines pressions.
Quelques jours avant la « fermeture » imminente du nouveau gouvernement américain, les négociateurs républicains et démocrates au Congrès ont parlé d’un accord fondamental. Cependant, il n’y a pas eu de détails concrets jusqu’à présent.